11/10/2004

Un Contrat de progrès

Par Néjib Ouerghi

Le discours prononcé hier par le Président Zine El Abidine Ben Ali à l'ouverture de la campagne pour les élections présidentielle et législatives marque l'engagement d'un nouveau contrat pour l'action et la réalisation pour la Tunisie de demain.

Une Tunisie moderne, ouverte, ambitieuse, tolérante, solidaire, confiante en l'avenir, tournée vers le savoir et la modernité , unie et fidèle aux principes fondateurs du Changement.

Le programme d'avenir pour la Tunisie de demain annoncé hier par le Président Ben Ali traduit à travers les 21 points qu'il contient le haut degré de conscience du Président Ben Ali toujours à l'écoute des préoccupations du peuple et attentif à leurs aspirations ainsi que son souci d'ouvrir de nouveaux horizons de progrès et de prospérité pour la Tunisie. Véritable projet de société qui puise sa quintessence dans l'esprit réformiste du Président Ben Ali, ce programme constitue une plate-forme idoine pour plus de réalisations et d'actions dans le cadre des principes et valeurs de la République de demain .

Ce programme à dimensions politique, économique, sociale et culturelle a pour dessein de renforcer le processus démocratique et d'élargir la participation populaire à la chose publique conformément à l'esprit et à la lettre de la réforme fondamentale de la Constitution de 2002,

d'offrir aux opérateurs économiques une meilleure visibilité qui leur permet d'entre prendre, de créer et d'anticiper, d'atteindre un autre niveau d'espérance au plan social par une action soutenue et réfléchie en matière de promotion des ressources humaines, de promotion de l'emploi, de l'assurance d'une vie de qualité dans nos villes et de la garantie d'un progrès et d'une prospérité partagés.

A l'évidence, ce programme ne vient pas exnihilo, bien au contraire il consacre un parcours exemplaire que notre pays a réussi à accomplir depuis le Changement grâce à la persévérance dans les réformes, à l'adhésion volontaire de toutes les composantes du peuple tunisien aux valeurs du Changement et à la prise de conscience quant à la primauté de l'intérêt supérieur de la patrie sur toute autre considération.

En effet, tous les indicateurs montrent les avancées enregistrées par la Tunisie sur le front du progrès et du développement, en particulier l'amélioration du revenu moyen par tête d'habitant qui a dépassé 3500 dinars, la multiplication par cinq du PIB, le renforcement de la crédibilité et du rayonnement extérieurs du pays et l'amélioration continue des différents indicateurs de développement humain.

Et parce que le Président Ben Ali a réalisé ce qu'il a promis, qu'il engage aujourd'hui une entreprise exaltante pour la Tunisie de demain «un programme pour tous, parce que c'est un programme pour la qualité de la vie et le bien-être, un programme pour le renforcement de l'égalité et l'effectivité des droits de la femme, un programme pour la jeunesse et l'enfance, un programme pour toutes les catégories».

L'appui unanime exprimé par le peuple tunisien à la candidature du Président Ben Ali traduit

aujourd'hui l'expression d'une volonté générale et d'une ambition renouvelée de conforter les acquis réalisés, de poursuivre l'édification de l'Etat moderne et d'assurer l'avenir de tout un pays et les aspirations de tout un peuple.

C'est pour cette raison objective, que les élections présidentielle et législatives du 24 octobre, tout en constituant une échéance majeur pour que le peuple exprime sa reconnaissance

et sa gratitude à Ben Ali, fournira une occasion de consacrer dans la praxis les principes fondateurs de la réforme constitutionnelle fondamentale, renforcer davantage les bases du régime républicain et préparer d'autres étapes qui favorisent l'ancrage des valeurs de la démocratie, de la participation citoyenne, du respect des lois et de la saine émulation.

La noble mission dont s'investit aujourd'hui le candidat du assemblement Constitutionnel Démocratique, parti du Changement et de l'ambition, n'a d'égale que sa détermination «à consolider les acquis démocratiques et à enrichir nos réalisations, à travers le renforcement de la contribution des partis politiques à la progression du processus pluraliste».

C'est une nouvelle ère qui s'ouvre pour les Tunisiens avec de nouvelles perspectives, de multiples ambitions et de grandes espérances.

Le mérite revient au Président Ben Ali, bâtisseur de l'Etat moderne et démocratique, qui grâce à son esprit réformiste et sa vision prospective a propulsé la Tunisie, en un laps de temps

relativement court dans la vie des peuples et l'histoire des nations, au rang de pays émergent grâce à sa détermination à poursuivre l'ouvre de développement intégral de la Tunisie et à renforcer les jalons d'une société où prévalent les principes de l'Etat de droit, de la liberté, de la justice et de la solidarité.