11/10/2004


La Tunisie de demain

Noureddine HLAOUI

Le compte à rebours de l'échéance politique majeure du 24 octobre 2004 a commencé hier avec l'ouverture de la campagne électorale présidée par le Chef de l'Etat.

Et lors d'un discours adressé au peuple tunisien, le Président Zine El Abidine Ben Ali a pris, une nouvelle fois, un rendez-vous avec l'histoire en affirmant que les divers points inscrits à son programme électoral présenté aux électeurs en 1999, ont été réalisés à cent pour cent et en présentant les détails de son programme pour le prochain quinquennat.

Le Président de la République promet, donc, un programme ambitieux pour la Tunisie de demain, grâce à de nouveaux horizons ouverts par vingt et un points - jalons sur la voie de la construction de la prochaine étape qualifiée de décisive pour gagner le pari d'un progrès tous azimuts.

En regardant de près les vingt et un points - une allusion aussi symbolique que significative à ce début du 21 ème siècle - on constate avec fierté que rien n'a été laissé au hasard. Toutes les catégories sociales et tous les secteurs de la vie nationale seront touchés par l'ouvre de réformes et l'effort de développement.

Et comme d'habitude, l'emploi, facteur assurant la dignité et la décence à tous les citoyens, bénéficie de la priorité absolue avec un intérêt particulier pour la création d'entreprises et l'augmentation du nombre de celles répondant aux normes de qualité et conformes à la certification internationale.

C'est donc à une ouvre de tous les jours que nous assisterons pour poursuivre et accélérer la mise à niveau globale et intégrale dans tous les domaines sachant que nous nous trouvons en plein, dans une période où la pérennité est réservée aux meilleurs.

Effectivement, conscients des difficultés que traverse la planète Terre à cause de la mondialisation et des incertitudes nées d'un climat marqué de plus en plus par les violences engendrant des phénomènes inattendus telle la montée vertigineuse des prix du pétrole, il faut mettre les bouchées doubles et tout planifier avec rigueur pour pouvoir réussir l'entrée de plain-pied dans le concert des pays avancés.

L'enseignement, la culture, l'industrie, l'agriculture, les régions, la femme, la jeunesse, les Tunisiens à l'étranger, les technologies nouvelles, la démocratie, les droits de l'Homme, la coopération internationale et bien d'autres secteurs sont inclus avec une importance égale dans le programme du Président.

Avec une vision réaliste , optimiste et ambitieuse, le chef de l'Etat vient de lancer, avec grande sérénité, un nouvel appel à toutes les Tunisiennes et à tous les Tunisiens d'ouvrer ensemble pour relever les défis et, surtout, gagner les paris.

Noureddine HLAOUI