Adresse du Président Zine El Abidine Ben Ali à la veille des élections présidentielle et législatives
(Carthage, 23 octobre 2004)

23/10/2004-- A la veille des élections présidentielle et législatives qui se dérouleront demain, dimanche 24 octobre, le Président
Zine El Abidine Ben Ali a prononcé à l'adresse du Peuple tunisien, une allocution dont voici le texte :

"Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

''Citoyennes,
Citoyens,

Vous vous rendez demain, dimanche, aux bureaux de vote pour l'élection du Président de la République et des membres de la Chambre des Députés. Vous exercerez, ce faisant, votre droit électoral et accomplirez un devoir, qui est l'un des devoirs citoyens les plus éminents.

Le jour du scrutin vient couronner une campagne électorale pour les élections présidentielle et législatives qui, dans l'ensemble, se sera déroulée dans un climat civilisé qui a permis aux concurrents de présenter leurs programmes, tout particulièrement à travers la radio et la télévision où le nombre des émissions consacrées aux partis d'opposition, a été plus de cinq fois supérieur au temps accordé aux listes du Rassemblement Constitutionnel Démocratique. Les régions du pays ont toutes connu une activité intense, et la campagne électorale s'est déroulée dans le cadre de la loi et des principes démocratiques.

Tout en exprimant mes remerciements et ma considération aux parties en lice, je voudrais saisir cette occasion pour rendre hommage, une fois de plus, aux Tunisiennes et aux Tunisiens, pour le degré de maturité dont ils font preuve.

En prévision du jour de vote et pour que le scrutin se déroule au mieux et dans des conditions conformes aux dispositions de la loi et à la volonté des électrices et des électeurs, je voudrais rappeler que nous avons aménagé, à travers l'amendement du Code électoral, toutes les conditions garantissant la transparence et la sincérité de l'opération de vote. Ainsi, le nombre des bureaux de vote a été réduit, et nous avons rationalisé la distribution des cartes d'électeurs, qui a démarré depuis des mois, et assuré les conditions permettant de les faire parvenir à leurs destinataires. De plus, le Code électoral permet à tout électeur qui ne reçoit pas sa carte de la retirer auprès de la municipalité dans laquelle il est enregistré, et cela jusqu'a la journée du vote.

Nous avons également facilité aux listes inscrites, la désignation d'observateurs auprès des bureaux de vote, parmi les électeurs inscrits dans d'autres circonscriptions électorales.

Nous sommes attachés au respect de la loi et à son application, ainsi qu'à la garantie de la liberté de choix, de la transparence et de la sincérité.

Nous avons donné la possibilité à tous ceux, qui, parmi les pays frères et amis, ont émis le souhait de suivre ces élections, de pouvoir le faire aux côtés d'un grand nombre de journalistes tunisiens et étrangers.

Nous avons, d'un autre côté, pris l'initiative de créer un Observatoire National des Elections, composé de personnalités nationales indépendantes, en vue de surveiller l'ensemble des étapes de l'opération électorale et de l'évaluer dans un rapport à soumettre au Président de la République.

Nous avons veillé à doter cet observatoire de tous les moyens, facilités et conditions de travail qui lui permettent d'accomplir au mieux sa mission, et avons donné des instructions à l'administration pour qu'elle y veille.

Nous prenons acte avec satisfaction du respect de la loi par la plupart des candidats, et de l'attachement de leurs partisans, en général, aux principes et à l'éthique du comportement civilisé.

Nous avons donné des instructions en vue de faciliter la tâche aux observateurs, et de leur permettre de suivre les opérations de vote, afin que leur contrôle soit direct et que leur évaluation soit à la fois objective et honnête.

Citoyennes,
Citoyens,

L'élection est à la fois un droit et un devoir national. C'est ce qui souligne la nécessité pour vous, de venir nombreux, dimanche, aux bureaux de vote, pour élire le Président de la République et les membres de la Chambre des Députés, et renouveler l'engagement envers la Tunisie. Car, le vote est l'un des aspects les plus élevés de la participation.

Je suis persuadé que vous allez venir massivement pour voter et que vous allez prendre en considération, au moment du vote, l'intérêt de la Tunisie et rien d'autre que son intérêt.''

Merci de votre attention".