Diplomatie: Oeuvrer pour la paix et la coopération

Une diplomatie constructive et dynamique s'est développée sous l'impulsion du Président Ben Ali. Servant les intérêts de la Tunisie et ancrée dans son environnement régional, cette diplomatie se fonde sur l'attachement aux principes de la légalité internationale, de la paix , de l'entente et de la coopération entre les peuples.

Elle milite pour un nouvel esprit de solidarité internationale prenant en considération la nécessité d'un co-développement global, juste et durable. C'est dans ce sens que s'inscrivent les initiatives du Président Ben Ali en faveur d'une Charte de co-développement et de Partenariat en Méditerranée et d'un Contrat de Paix et de Progrès entre les pays développés et ceux en développement, ainsi que l'initiative prise en 1998 pour la convocation d'un Sommet mondial sur la société de l'information,et l'appel lancé en septembre 1999 pour la création d'un Fonds Mondial de Solidarité.
Au nombre des objectifs principaux
de cette diplomatie figurent :

* L'édification de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) en tant que choix stratégique. Le Président Ben Ali a apporté une contribution décisive à la création de l'UMA et n'a cessé d'ouvrer en vue de la concrétisation et de la dynamisation du processus d'intégration maghrébine

* La consolidation des liens de solidarité et d'entente et le renforcement de la coopération et de l'action commune au sein du monde arabe.En témoigne notamment le succès de la présidence tunisienne du 16ème sommet de la Ligue arabe qui a élaboré un programme de réformes politique, économiques et sociales au bénéfice du monde arabe et de ses peuples.

* La promotion du processus de paix au Moyen Orient en tant que voie de règlement global, juste et durable des conflits auxquels la région est confrontée.

* Le développement des relations de coopération avec les pays d'Afrique et le règlement pacifique des conflits sur le continent.

* La réalisation des objectifs tracés dans le cadre de l'accord d'association et de libre échange avec l'Union Européenne.

Le renforcement de la solidarité euro-méditerranéenne avec l'impulsion donnée au dialogue "5+5" lors du premier sommet des chefs de l'Etat et de gouvernement de cette instance en décembre 2003 à Tunis.

* L'établissement et le renforcement de relations de partenariat et de coopération avec les pays d'Amérique et d'Asie.

Page : - - - - - - - - - 10