Convaincu que le progrès socio-économique est tributaire de la diffusion du savoir, le Président Ben Ali a entrepris une réforme globale du système éducatif, une mise à niveau du système de formation professionnelle, et la mise en oeuvre de nombreux projets destinés à relever le niveau de compétence, et l'adaptation des qualifications aux exigences de la croissance.

 Garantir aux jeunes les moyens de leurs ambitions.

Grâce à un système éducatif qui offre des chances égales à tous et à de nombreuses mesures qui favorisent l'esprit d'initiative chez les jeunes, les nouvelles générations ont aujourd'hui la capacité de réaliser leurs ambitions et d'apporter leur contribution au progrès de leur pays.
En plus de la gratuité de l'éducation à toutes les étapes de l'enseignement public, la réforme de l'éducation rend l'enseignement obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans.
Le taux de scolarisation des enfants des deux sexes en âge de scolarité dépasse 99%. Les nouveaux programmes de l'enseignement préparent les élèves et les étudiants à relever les défis de la vie moderne leur inculquant les valeurs d'ouverture, de tolérance et de créativité.
En l'espace de dix-sept ans, le nombre d'institutions universitaires a plus que doublé et atteint désormais 180 unités avec près de mille spécialités.

Le budget de la recherche scientifiques a été porté à 1% du PIB en 2004,contribuant ainsi à stimuler l'invention et l'innovation.

Nouvelles technologies: Autoroutes de la modernité

De nombreuses mesures ont été initiées par le Président Ben Ali afin d'assurer l'exploitation des avantages et atouts qu'offrent le système Internet et les nouvelles technologies de l'information dans les secteurs d'activité économique et dans le domaine de l'éducation et de la recherche.

 

Page : - - - - - - 7 - - -