• Le Bureau politique du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) a rendu public, le 3 septembre 2004, un manifeste dans lequel il a exprimé « son immense fierté du soutien populaire spontané et total, et de l'appui sans faille des citoyens et citoyennes, ainsi que des organisations nationales et de l'ensemble des composantes de la société civile à la candidature du Président Zine El Abidine Ben Ali. Ce puissant élan traduit avec éclat la cohésion des Tunisiens et des Tunisiennes, à l'intérieur et à l'extérieur, autour de l'Artisan du Changement et leur attachement au héros du 7-Novembre, sauveur du pays, initiateur des acquis et des réalisations et fondateur de la République de demain.»

« A l'heure où la Tunisie avance à pas rapides sur la voie de la réforme, de la modernisation et de l'édification démocratique et civilisationnelle, dans le contexte des mutations profondes et des défis majeurs que connaît le monde, le Bureau politique du RCD affirme que la conduite du pays par le Président Zine El Abidine Ben Ali, constitue le meilleur garant pour remporter les enjeux nationaux, réaliser les aspirations du peuple et renforcer la position de la Tunisie parmi les nations » , a souligné le bureau politique du RCD dans son manifeste. Texte intégral

  • Le Mouvement des démocrates socialistes (MDS) a annoncé, le 19 août 2004, son soutien à la candidature du Président Ben Ali à la prochaine élection présidentielle

Dans un communiqué publié à ce propos, le MDS a indiqué que : ''Partant des constantes du Mouvement des démocrates socialistes qui a toujours placé l'intérêt national au-dessus de l'intérêt partisan, considérant les profonds bouleversements qui secouent le monde après les événements du 11 septembre et en vue de conforter la place qu'occupe la Tunisie dans le processus de promotion de la réforme globale dans notre patrie arabe, le Mouvement des démocrates socialistes a décidé, en tant que deuxième parti dans le pays, que sa contribution à l'élection présidentielle pluraliste, qui se dérouleront le 24 octobre 2004, consiste à soutenir la candidature du Président Ben Ali, afin qu'il poursuive la réalisation du projet du 7 novembre que nous avons favorablement accueilli et pour lequel nous avons soutenu sa candidature aux élections des années 1989, 1994 et 1999 et nous soutenons aujourd'hui sa candidature afin qu'il parachève l'édification démocratique pluraliste et qu'il engage la Tunisie dans le rang des pays évolués et avancés, en comptant sur elle-même, grâce à ses compétences et énergies''.

  • M. Ahmed Inoubli, secrétaire général de l'Union Démocratique Unioniste (UDU), a appelé les électeurs tunisiens et les militants de son parti, en particulier, à voter pour le Président Ben Ali lors de l'élection présidentielle du 24 octobre 2004.

Il a indiqué que cette position de soutien procède de la conviction de l'Udu quant aux efforts déployés par le Président Ben Ali en vue d'impulser le processus démocratique et de veiller à la réalisation des objectifs de développement économique et social. Il a affirmé que le Président Ben Ali est le candidat le plus apte à réaliser ces objectifs et à préserver la stabilité et l'invulnérabilité du pays.

Le secrétaire général de l'Udu qui s'exprimait dans une conférence de presse tenue vendredi à Tunis, a déclaré, à propos des élections législatives, que son parti a décidé d'y participer dans toutes les circonsriptions électorales et qu'il oeuvrera à sauvegarder ses acquis en tant que parti représenté à la Chambre des députés.

L 'Udu, a-t-il ajouté, soutient le pluralisme aux prochaines élections présidentielle et législatives.